Rameur d’appartement

Rameur d’appartement : comment choisir ?

Le rameur d’appartement entre dans la catégorie des appareils de fitness complets. Il permet de préparer le corps pour une compétition, de perdre du poids ou tout simplement d’entretenir la forme. Trois modèles existent actuellement sur le marché.

Les différents types de rameur d’appartement

Le plus populaire et le plus utilisé dans les salles de fitness est sans doute le rameur à tirage central. Doté d’une seule rame maniable avec les deux mains, il permet de réaliser des mouvements fluides, uniformes et harmonieux. La tension exercée est bien répartie sur tous les muscles. Cet appareil convient aux sportifs de tous les niveaux. Il est parfait pour effectuer des travaux d’endurance, de remise en forme ou de cardio-vasculaire.

Le deuxième appareil est le rameur scandinave à tirage vertical. Ses deux rames permettent d’effectuer des mouvements entièrement guidés. Facile à utiliser et surtout maniable, son usage est recommandé aux personnes en rééducation, à celles qui souhaitent tonifier leurs muscles ou qui débutent dans cette discipline sportive. Les risques de faux mouvements sont quasi nuls.

Le rameur latin à tirage horizontal termine la liste. Les mouvements de ses deux rames se rapprochent de ceux de l’aviron puisqu’ils se croisent pendant l’entrainement. Même si les gestes à accomplir sont plus compliqués, ils sont partiellement guidés.  Son utilisation est aussi recommandée aux débutants. Par contre, il ne convient pas aux professionnels souhaitant effectuer des entrainements intensifs.

Les principales caractéristiques d’un rameur

Un rameur d’appartement se compose de plusieurs éléments. Il y a tout d’abord sa poutre qui peut être en bois de chêne ou de cerisier – écologique, en aluminium – silencieux ou en acier – robuste. Il n’est pas rare que les fabricants combinent ces matériaux afin d’obtenir un résultat optimal. C’est sur cette structure que le siège va coulisser. Il doit être suffisamment solide pour supporter le poids de l’utilisateur. La roue d’inertie se trouve à son extrémité. C’est elle qui donne sa résistance au rameur. Son poids varie de 6 kg à 9 kg.

La console électronique est une sorte d’ordinateur de bord. Elle permet de contrôler et d’afficher toutes les données relatives à l’entrainement : durée, vitesse, calories éliminées, pouls, nombre de rame, cadence, puissance développée, etc. Elle peut prendre la place d’un coach sportif et suggérer un programme d’entrainement adapté à chacun. L’écran doit être bien lisible lors de la séance. Sur certains appareils, il est possible d’enregistrer plusieurs profils d’utilisateurs sur cette console.

Ensuite, le siège permet de s’asseoir sur le rameur dans le confort. Coulissant, il peut être rembourré ou non, ergonomique et suffisamment large pour offrir un maximum de confort à l’utilisateur. La fluidité des mouvements et l’absence de bruit sont des signes de qualité de l’appareil. Le palonnier est la ou les barres que le sportif va tirer lors de l’exercice. Il doit être confortable et muni de revêtement antidérapant afin de limiter l’apparition d’ampoules. Les pédales peuvent comporter des sangles de serrage ou non. Et leur hauteur est réglable ou non selon la machine.

Et enfin, le rameur comporte un système de freinage dont les avantages et les inconvénients varient selon le modèle. Le freinage à pistons hydrauliques est très résistant mais avec un mouvement limité.

  • Le freinage magnétique renforce la fluidité du siège mais le réglage se fait manuellement.
  • Le freinage électromagnétique ne nécessite pas d’entretien.
  • Le freinage à air est à la fois résistant et ajustable automatiquement mais émet beaucoup de bruit.
  • Le freinage à eau offre des sensations très agréables mais coûte cher.

Le rameur est un appareil dont la longueur est assez importante. Il faut prévoir assez de place pour pouvoir le déployer dans l’appartement. Certains modèles sont pliables et d’autres peuvent être rangés à la verticale pour économiser de l’espace. La présence de roulettes facilite le déplacement de la machine après son utilisation.

Pourquoi choisir un rameur d’appartement ?

Certaines personnes préfèrent acquérir un rameur à la place d’un vélo elliptique pour plusieurs raisons. En effet, il permet de faire bouger toutes les parties du corps. Le bas du corps fait coulisser le siège tandis que le haut va tirer le palonnier. Et comme les exercices effectués sont complets, le sportif va économiser du temps. Il obtiendrait le résultat escompté après seulement quelques séances.

Le rameur est un appareil cardio-vasculaire efficace. Grâce aux exercices effectués, la capacité pulmonaire va augmenter au fil du temps. Une séance de 20 minutes suffit amplement à stimuler les appareils respiratoires et à renforcer le cœur.

Les personnes en surpoids peuvent faire du rameur pour perdre leurs embonpoints. En effet, une séance d’une heure permet d’éliminer jusqu’à 800 calories. Combiné à une alimentation équilibrée, la perte de poids est garantie sur le long terme. D’un autre côté, les exercices effectués sur ce rameur permet de booster la masse musculaire.

Un rameur d’appartement a très peu d’impact sur les articulations. Même les personnes ayant des pathologies au niveau des genoux ou des coudes peuvent continuer à s’entrainer dessus afin d’entretenir leur forme physique.

Quels sont les muscles sollicités par le rameur d’appartement ?

Cette machine de fitness permet de façonner le corps en entier. Mais certains muscles sont plus sollicités que les autres. C’est le cas des abdominaux et des pectoraux, des mollets, des biceps, des fessiers et des ischio-jambiers. Les muscles du dos et ceux des épaules sont aussi très développés après une pratique régulière sur un rameur d’appartement. L’objectif est d’avoir une silhouette harmonieuse avec des jambes et des cuisses galbées, les abdominaux et les fesses raffermis mais pas d’avoir un corps de bodybuilder.

Comment choisir le bon rameur d’appartement ?

Tout d’abord, un rameur d’appartement doit correspondre au but recherché par l’utilisateur : forme physique, perte de poids, gain de muscles, augmentation de la capacité respiratoire, etc. Comme le souligne le guide paru sur Fitness-magazine, le modèle à tirage central est parfait pour un entrainement intensif tandis que les machines scandinave et latin permettent de débuter dans le monde du fitness.

Le système de freinage doit être choisi avec soin afin que l’utilisateur puisse tirer du plaisir lors de l’utilisation de son rameur. Avec un frein à eau, les sensations ressenties se rapprochent de celles de l’aviron. Le système hydraulique est riche en puissance. Le système magnétique ou électromagnétique est à la fois moins cher et silencieux.

Tous les accessoires qui composent le rameur doivent être confortables et résistants : siège, pédalier et palonnier. Sa structure doit supporter un poids important afin que les personnes ayant une forte corpulence puissent en profiter. L’encombrement est aussi à prendre en considération selon l’espace disponible dans l’appartement.